bande d'humeur
bande d'humeur

Aérospatial – professions et formations

Un défi pour techniciens et ingénieurs!
Page de démarrage Les secteurs professionnels »

Les techniques aérospatiales ont pris place depuis longtemps dans notre quotidien grâce à des produits et services tels que la communication par satellite, les systèmes de navigation ou les prévisions météorologiques. Elles sont à présent un facteur économique non négligeable.

En Europe, l’aérospatiale emploi plus de 30 000 personnes. La Suisse – beaucoup l’ignorent – dispose elle aussi d’un secteur aérospatial certes restreint mais performant et prend une part décisive à de grands projets tels que la fusée Ariane ou le «véhicule automatique de transfert» (ATV), destiné au convoi de fret entre la Terre et la Station spatiale internationale (ISS).

développement d'un satellite

Exemples de métiers de l’aérospatiale

Ingénieur développement

Près de la moitié des personnes actives dans le secteur aérospatial travaillent dans le domaine du développement. La plupart sont des ingénieurs. Il ne leur est pas nécessairement demandé d’étudier les techniques aéronautiques ou aérospatiales pour devenir ingénieurs de développement dans l’aérospatiale. Des spécialistes les plus divers sont recherchés, par exemple dans l’électronique, l’informatique ou la construction de machines.

Mécanicien/ne

L’aérospatiale offre des champs d’activité stimulants pour des spécialistes tels que polymécaniciens, optomécaniciens ou mécaniciens de précision. Ils s’occupent du montage de composants mécaniques et optiques utilisés lors de missions dans l’espace. Ce travail ultra-précis nécessite de la patience et une grande dextérité.

Monteur/euse en construction légère

Les constructions légères sont omniprésentes dans l’aérospatiale étant donné que le transport de charges dans l’espace est très onéreux. Il est fait appel dans de nombreux domaines aux matières artificielles de haute technologie renforcées par des fibres. Les monteurs en construction légère travaillent l’aluminium, le verre et fibre de carbone en couches superposées légères destinées aux satellites et lanceurs une solide formation de mécanicien ou polymécanicien doit s’associer à une connaissance approfondie des matériaux et à une grande précision.

Principales entreprises aérospatiales suisses

Acutronic (Bubikon)
www.acutronic.ch
AEO (Wangen SZ)
www.aeo.ch
APCO Technologies (Aigle)
www.apco-technologies.eu
Clemessy (Bâle)
www.clemessy.com
Condor (Courfaivre)
www.condor-sa.ch
CSEM (Neuchâtel)
www.csem.ch
Fisba Optik (St. Gallen)
www.fisba.ch
Precicast (Novazzano)
www.precicast.com
RUAG Aerospace (Emmen)
www.ruag.com
RUAG Space (Zurich)
www.ruag.com

Brochure «Aérospatial»

Astronaute

L’Europe, contrairement aux Etats-Unis, ne propose pas de camp spatial destiné aux jeunes. Il existe cependant des programmes éducatifs permettant aux enfants, adolescents et étudiants de se familiariser avec l’aérospatiale. Pour accéder à la profession d’astronaute, il faut posséder les qualités d’un scientifique accompli. La sélection se fait en plusieurs étapes afin de tester les capacités physiques, l’aptitude au vol, l’agilité manuelle, les facultés de représentation spatiale et de concentration.

La fourchette d’âge privilégiée est de 27 à 37 ans, et les candidats doivent mesurer entre 153 et 190 cm. Un diplôme universitaire ou équivalent en sciences naturelles, en technique ou en médecine ou une expérience de vol acquise en qualité de pilote est exigé(e). Un excellent niveau en anglais à l’écrit et à l’oral est indispensable.
Ariane 5

La formation dure près de cinq ans. Une carrière passionnante en résulte si l’on parvient à son terme, au sein d’une équipe extrêmement soudée, parée pour une aventure réservée à une infime minorité d’entre nous. Un astronaute peut exercer pendant environ 15 ans. Avec un peu de chance, il/elle peut espérer accomplir en ce temps jusqu’à quatre voyages dans l’espace. L’agence spatiale européenne (ASE) organise périodiquement des sessions de recrutement, en fonction du nombre et de l’ampleur des programmes spatiaux européens en cours.

Des informations complémentaires peuvent être consultée sur le site anglophone de l’ASE (ESA):
How to become an astronaut » European Astronaut Selection »

La chance de voir sa candidature retenue est très mince (mais elle existe !).
La dernière sélection a débouché sur le recrutement de 10 candidats sur 20 000.

Brochure intégrale «Le monde de l’aviation»
Commander la version imprimée du «Monde de l’aviation»


Page de démarrage Les secteurs professionnels»
SPHAIR, aptitudes aériennes» Skyguide, navigation aérienne» Travailler à l'aeroport» Technicien/ne sur aéronefs» Pilote de ligne»   Cabin Crew»   Sauvetage aerien»   Armée de l'air»   Aérospatial»   Etudes de l’aviation»