bande d'humeur
bande d'humeur

Industrie aérospatiale

La Suisse a pris part dès les premières heures aux activités aérospatiales européennes.

La technologie suisse était présente à bord d'ESRO-1, premier satellite européen.

La Suisse est membre fondateur de l'ESA (agence spatiale européenne) et collabore à de nombreux programmes d'organisations européennes actives dans le domaine aérospatial. Elle participe chaque année à hauteur de 150 millions de CHF au budget de l'ESA, ce qui la place au huitième rang des cotisants.

L'activité principale de l'industrie aérospatiale suisse réside dans le perfectionnement et la construction de sous-systèmes utilisés dans l'espace. La gamme de produits est très vaste: elle s'étend de revêtements et structures techniques à des composants optiques, mécaniques et électroniques en passant par des instruments scientifiques ou des équipements au sol.

Les solides compétences et le savoir-faire technologique acquis dans le cadre des programmes de l'ESA ont également permis aux entreprises du secteur de devenir très performantes sur les marchés de l'aérospatiale commerciale, notamment celui des lanceurs européens Ariane.

En moyenne, l'industrie aérospatiale suisse réalise un chiffre d'affaires d'environ 200 millions de CHF.

Le secteur emploie près de 800 personnes dont la plupart sont plus qualifiées que la moyenne des salariés.

Près de la moitié des salariés du secteur aérospatial disposent d'un certificat d'étude universitaire.

La plupart des entreprises aérospatiales suisses sont regroupées dans la section Technique Aérospatiale (SSIG - Swiss Space Industries Group) de Swissmem.